Le budget familial : qui devrait en avoir la gestion ?

La gestion du budget familial a toujours été du ressort de l’homme depuis fort longtemps. Étant le chef de famille, il est censé nourrir sa famille et subvenir à tous leurs besoins. Cependant, dans la réalité, il n’est pas rare de voir que ce sont parfois des femmes qui portent sur leurs épaules une grosse partie des dépenses familiales. De plus, avec l’avènement de l’émancipation et de l’égalité entre les hommes et les femmes, les dépenses familiales sont de plus en plus réparties entre les deux membres du couple. Qui devrait avoir la gestion du budget familial ?

L’homme, le chef incontesté de famille

Si il arrive que des femmes soient responsables de certaines dépenses dans la famille, la société elle par contre n’a pas changé de mentalité depuis le temps. L’homme reste le chef de famille et doit être en mesure de supporter seul sa famille. Cela relève de sa fierté. En Afrique par exemple, la dot doit être démonstrative de la capacité de l’homme à prendre soin de sa famille. Plus elle est grosse, plus il a les moyens de faire vivre le bonheur à sa femme. Les mentalités n’ont pas beaucoup évolué sur ce plan, et les hommes l’ont bien gravé dans leurs esprits, c’est à eux de gérer le budget familial.

Le rôle prépondérant de la femme dans cette gestion

Dans l’ombre de l’homme et dans la réalité, il faut reconnaître que la femme a toujours joué un rôle très important. Qu’il s’agisse de l’habillement des enfants pour les fêtes, de leurs jouets ou de l’argent de leur cantine à l’école, la femme s’occupe des dépenses qu’on qualifie bien trop souvent de détails mais qui ont leur importance. Parfois elles ont aussi des responsabilités plus élevées lorsque le mari n’arrive pas à jouer sa partition, faute de moyens. Mais cette participation ne leur est pas souvent reconnue.

A lire :   Crypto-monnaies : impact sur l’économie mondiale

Prérogative de l’homme et de la femme, la gestion du budget familial devrait être la préoccupation de chacun des deux époux qui apportent leur contribution. L’orgueil masculin le poussera toujours à vouloir tout prendre en charge, mais il faut reconnaître à la femme son rôle et sa participation dans l’équilibre financier de la famille.